1 thought on “Pudgee ft DMX « Inner City Blues »Produced By Nick Wiz (1995′) #Firebarzzz #Vinyl #hiphop

  1. Dommage qu’il n’y est pas de biographie sur Pudgee That Fat Bastard.
    Il a grandi Ă  Harlem avant de dĂ©mĂ©nager dans le Bronx oĂč il entre en contact pour la premiĂšre fois avec la culture Hip Hop. The Fat Boys est le premier groupe qui voit sur scĂšne et qui va l’inciter Ă  Ă©crire des textes. Pour ce jeune moitiĂ© puertoricain moitiĂ© noir, le rap allait prendre une place importante dans sa vie et l’aider Ă  combattre sa timiditĂ©. Il Ă©crivait des textes en cachette et n’osait pas les faire en public, Ă  une Ă©poque les battles de rap Ă©tait une chose courante au lycĂ©e. AprĂšs l’ avoir Ă©couter et lu la qualitĂ© de ses textes, en comitĂ© restreint, ses amis le poussĂšrent Ă  rapper. Il se rĂ©vĂ©la dans son quartier sous le nom de MC Effect et forma un duo avec un autre lycĂ©en qui se faisait appelĂ© Poet. DĂ©but 90, le duo n’avait toujours rien enregistrĂ© et Poet plongea dans la dĂ©linquance. C’est Ă  cette pĂ©riode que MC Effect devint Pudgee est dĂ©cida de se lancĂ© en solo. GrĂące Ă  la rappeuse Candice du groupe The Ghetto Girls, il fit de nombreuses rencontres, notamment avec O. C. et AkinyĂ©lĂ© et Nas avec qui ils passĂšrent beaucoup de temps Ă  aiguiser leurs flows.
    En 1993, il eu son premier deale sur le label Giant Records avec le titre « Checkin’ Out The Ave. » produit par l’équipe de beatmakers Trackmasterz, qu’il rejoignit par la suite. MĂȘme s’il n’a pas connu une carriĂšre aussi fulgurante que ses amis Pudgee That Fat Bastard reste une valeur sĂ»re du rap underground.
    Somy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.